Lors de ses congés d’été, L’Atelier du Furoshiki en a profité pour découvrir Le champ des couleurs basé à La Roque d’Anthéron.

Amandine et Laura ont repris l’exploitation familiale de maraichage pour développer la culture de la Persicaire (Persicaria Tinctoria), connue aussi sous le nom de Renouée des Teinturiers  (Polygonum tinctorium Aiton) en agriculture biologique.

Cette plante originaire d’Asie (ici, provenant de graines de l’Ile de Sapporo, Japon) est une plante tinctoriale avec laquelle on extrait de l’Indigo sous forme de pigments produisant de magnifiques bleus.
Ces deux sœurs, passionnées d’indigo, se sont formées auprès de Michel Garcia, l’un des initiateurs du renouveau de la teinture végétale en France.
Depuis 2017, elles font un travail formidable au sein de leur exploitation. Le rythme est très intense de la récolte à la transformation en pigments !

La persicaire est récoltée 2 à 3 fois dans l’été. Les feuilles sont ensuite infusées puis le mélange est oxygéné avec un apport de chaux ou argile. La pâte pigmentaire qui en résulte est nettoyée, séchée au four solaire puis broyée pour obtenir le pigment bleu qui servira à la teinture textile, à la savonnerie, etc. La fleurée (mousse bleue qui apparait au-dessus du mélange oxygéné) prélevée et séchée sera réduite en pigments destinés principalement pour les Beaux-arts.

Voici une petite vidéo de la production 2018 réalisée par Le Champ des couleurs :

Les filles cultivent également la Garance et le Réséda qui seront bientôt disponibles à la vente.

L’hiver, période plus calme pour les cultures, Amandine et Laura teignent avec leur indigo et proposent de belles créations textiles.

Si vous avez envie de découvrir leur travail et tester leur indigo, n’hésitez pas à les contacter, l’accueil est très chaleureux : https://www.facebook.com/lechampdescouleurs/ ou http://lechampdescouleurs.com/

 

L’Atelier du Furoshiki a profité de l’été pour s’initier auprès de Sandrine Rozier, créatrice de costumes et textiles et formatrice en teintures végétales. Une découverte et surtout une très belle rencontre avec Sandrine qui sait transmettre son amour des couleurs et la passion de son métier.

Formée auprès de Michel Garcia, spécialiste des teintures végétales en France, elle contribue fortement au renouveau de la teinture végétale. Elle a notamment formé Christelle Morin, responsable de l’atelier de création des costumes à l’Opéra Comique et contribué au sein de cet atelier au passage de la teinture chimique aux teintures végétales en 2012.

nuancier

Extrait du nuancier élaboré lors de la formation : Nerprun, coréopsis, cochenille et indigo.

Profitant d’un passage dans le Tarn, une autre rencontre a été également très enrichissante, celle de Frédéric Boyer, paysan des couleurs à Penne.

Encore un passionné de la couleur, jardinier teinturier (également formé auprès de Michel Garcia), qui aime transmettre son savoir-faire auprès du grand public et mène un travail de création sur les empreintes végétales, l’éco-teinture et la sérigraphie en teinture végétale.

créations de Frédéric BoyerTravail de recherches pour créations de Frédéric Boyer

persicaireindigo2

C’est tout un monde de la couleur naturelle et de ses vibrations, un champ des possibles qui s’ouvrent pour L’Atelier du Furoshiki.

Des furoshiki créés à base de teintures végétales, décorés avec la technique japonaise du Shibori ? Qui sait, un projet est peut-être en train de germer. A suivre…

Persicaire à indigo cultivée par Frédéric Boyer

créations de Frédéric BoyerEnregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Livres
Livre
Furoshiki,
L’art d’emballer avec du tissu, nouvelle édition
Aurélie Le Marec
Editions Neva/Un Dimanche Après Midi,
Paris, 2018, 128 pages
18,50 €


Le furoshiki, un jeu d'enfant, plus de 20 pliages et créations!
Aurélie Le Marec
Editions Neva/Un Dimanche Après Midi,
Paris, 2019, 48 pages, 10,90 €


Vous pouvez les commander sur la boutique

Réseau