L’Atelier du Furoshiki : Aurélie Le Marec

Passionnée par le Japon et diplômée de l’Ecole du Louvre, Aurélie Le Marec créé en 2009 L’Atelier du Furoshiki en Loire-Atlantique. C’est au cours de sa pratique du cha no yu, cérémonie du thé japonaise, auprès d’une maitre de thé de l’école Omotesenke, qu’elle découvre pour la première fois en 2004 l’existence du furoshiki.

Aurélie Le Marec ©latelierdufuroshiki

Aurélie Le Marec ©latelierdufuroshiki

Après avoir créé en 2005 l’association Chasen (actuellement en veille) dont le but est la diffusion de l’ensemble des pratiques culturelles qui se rapportent au thé, elle décide d’allier son intérêt pour la culture japonaise à sa volonté de lutter contre la surconsommation des déchets (en particulier sacs plastiques et emballages papiers) en approfondissant cette technique du furoshiki.

Ayant un goût prononcé pour la transmission des savoirs, Aurélie Le Marec se propose de diffuser l’art du furoshiki en organisant des animations pour tout public (ateliers d’initiation au pliage, démonstrations pour adultes et enfants à partir de 5 ans) auprès des particuliers mais également des collectivités, établissements scolaires, centres de loisirs, musées, comités d’entreprises, associations, etc.

Elle intervient régulièrement au Musée des Arts Asiatiques Guimet à Paris pour des ateliers adultes et famille depuis 2011 et a écrit « Furoshiki, l’art d’emballer avec du tissu, nouvelle édition », aux éditions Tutti Frutti, un ouvrage où l’on peut apprendre, pas à pas, à utiliser le furoshiki dans sa vie quotidienne.

En 2014, parait également pour les enfants à partir de 7 ans « Le furoshiki, un jeu d’enfant, plus de 20 pliages et créations! »aux éditions Tutti Frutti.

Le furoshiki, un jeu d’enfant, plus de 20 pliages et créations! par Aurélie Le Marec

 

Dans son fonctionnement, L’Atelier du Furoshiki s’engage à un comportement responsable et respectueux de l’environnement : papiers recyclés, matériel de réemploi, transport en commun ou covoiturage, emballage recyclable, etc.

Afin de faire connaitre au plus grand nombre les caractéristiques écologiques du furoshiki, L’Atelier du Furoshiki adhère en 2010 à Ecopôle, CPIE Pays de Nantes (Centre permanent d’initiatives pour l’environnement), et fait partie de la « Commission Déchets ». Depuis 2013, il fait également partie du réseau d’économie sociale et solidaire Les Ecossolies.

Il participe régulièrement à des manifestations liées au développement durable comme par exemple la Semaine européenne de la réduction des déchets, la Semaine du développement durable depuis 2011 et créé des furoshiki issus de tissus de réemploi collectés par le Relais Atlantique.