Carpe bannière noire - 70 cm

Furo070-034

Nouveau produit

Reproduction de l'estampe Le pont Suidō et le quartier Surugadai de Hiroshige (1797-1858), extrait de la série des Cent Vues célèbres d'Edo (1856 à 1858).

Plus de détails

1 Article

Attention : stock limité !

40,00 €

Fiche technique

Longueur 70 cm
Largeur 68 cm
Poids 85 gr
Composition 100% crêpe de rayonne
Lavage nettoyage à sec

En savoir plus

Une carpe bannière koinobori suspendue à un mât domine le premier plan derrière lequel flottent deux autres bannières semblables. Celles-ci sont déployées le jour de la fête des garçons, le 5 mai, pour souhaiter la réussite des garçons, tradition qui s’est élargie à l’ensemble des enfants de la famille.
Selon une ancienne légende chinoise, de nombreux poissons essayaient de remonter une cascade au milieu de la grande rivière Houang-Ho, mais seule la carpe parvint à se hisser au sommet. Après cet exploit, elle se transforma en dragon et devint le symbole du courage, de la persévérance et de la réussite sociale.

Au bas à droite de l’image, le pont Suidō est traversé par une procession de guerriers qui se dirigent vers Surugadai, un quartier de samouraïs. Au fond apparaît le mont Fuji. Hiroshige peint de façon fidèle cette fête traditionnelle des samouraïs, milieu dont sa famille est issue, mais y superpose avec humour et ironie ces trois carpes démesurées qui sont le fait des chōnin (citadins), ces derniers célébrant à l'époque la fête depuis seulement quelques décennies.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Carpe bannière noire - 70 cm

Carpe bannière noire - 70 cm

Reproduction de l'estampe Le pont Suidō et le quartier Surugadai de Hiroshige (1797-1858), extrait de la série des Cent Vues célèbres d'Edo (1856 à 1858).